La réfection d’un tétraèdre à Corn ar Gazel

Durant l'Occupation, de juin 1940 à août 1944, les allemands ont construit une station radar, lieu qu'on appelle toujours le camp.

Sur cette surface étaient construits des blockhaus, les terrains étaient minés et sur les plages, des défenses anti-chars avaient été installées.

En 1999, la commune de Saint-Pabu a commémoré le 55è anniversaire de la libération de la commune, en apposant sur le blockhaus de Corn ar Gazel une plaque du souvenir.

En 2017, les membres de Patrimoine et Environnement ont souhaité reconstituer un tétraèdre : cet assemblage de blocs de béton armé était utilisé pour éviter un éventuel débarquement des alliés sur les plages.

Après la guerre, les Saint-Pabusiens ont démonté ces ouvrages pour en faire essentiellement des clôtures pour garder le bétail dans les champs.

Ce tétraèdre a été installé en proximité immédiate du blockhaus de Corn ar Gazel, avec l'aide précieuse du personnel des Services techniques de Saint-Pabu.

Le périscope visible au Fort Montbarey à Brest provient du camp de Saint-Pabu.

A noter le livre "Le camp" de Bernard Paul, publié en 2016, qui décrit cette station radar.

Toutes nos activités